Ostéopathie pour les hanches et membres inférieurs du sportif

 

L’ostéopathie est indiquée pour différents problèmes en relation avec la hanche, le genou, la cheville et le pied chez les personnes sportives.

 

La hanche

La hanche ou articulation coxo-fémorale est l’articulation qui relie le tronc au membre inférieur. Articulation la plus grande et puissante de l’organisme, elle est également très emboîtée et fortifiée par une importante structure capsulo-ligamentaire et une puissante musculature : psoas-iliaque, couturier et droit fémoral en avant, et muscles fessiers et pelvi-trochantériens en arrière. L’atteinte de cette articulation n’est donc pas des plus fréquentes dans la pratique du sport, mais si elle est avérée, une telle atteinte peut représenter un problème sérieux. La coxopathie (pathologie de la hanche) est souvent exprimée à distance, comme par exemple par le biais de douleurs à la cuisse ou au genou, ce qui peut faire penser à tort à une gonopathie (pathologie du genou). L’ostéopathe, par ses connaissances en biomécanique et une palpation quotidiennement entraînée, sera à même de démêler des signes et symptômes contradictoires, poser un diagnostic précis et traiter le sportif en conséquence.

 

Le genou

Le genou est l’articulation intermédiaire du membre inférieur, qui assure la jonction entre les os fémur et tibia. En réalité, il est possible de distinguer 2 articulations, la fémoro-patellaire (entre le fémur et la rotule) et la fémoro-tibiale (entre le fémur et le tibia). Articulation la plus complexe du membre inférieur, elle travaille essentiellement en compression. Ménisques, ligaments, tendons et muscles viennent compléter cette articulation qui est à la fois robuste et mobile, mais qui demeure passablement vulnérable lors du sport. Les blocages méniscaux et rotuliens, les gonalgies, les tendinopathies, les instabilités, les boiteries, la maladie d’Osgood-Schlatter, les tendinites du fascia lata ou les syndromes de l’essuie-glace sont quelques-uns des problèmes traités avec efficacité en ostéopathie.

 

La cheville

La cheville ou articulation talo-crurale est l’articulation qui permet les mouvements du pied par rapport à la jambe dans le plan sagittal. C’est une articulation qui subit des contraintes extrêmement importantes, puisqu’en appui d’un seul pied elle supporte la totalité du poids du corps additionné de la force de réception au sol, cette dernière étant souvent importante lors de la pratique d’un sport. Les os impliqués dans la cheville sont au nombre de 3 : le tibia, le péroné et l’astragale. Les ligaments, tendons et muscles qui interviennent dans cette articulation sont nombreux. C’est ainsi que les dysfonctions articulaires, dues à un ou plusieurs de ses nombreux éléments anatomiques, sont assez courantes dans le milieu sportif. Les tendinopathies, les douleurs articulaires et surtout les entorses sont fréquentes et traitées efficacement en ostéopathie.

 

Le pied

Les pieds nous portent et nous supportent. Un pied adulte comprend 26 os, 16 articulations, 107 ligaments, et compte sur 20 muscles pour lui permettre de bouger. Une dysfonction de l’un de ces éléments va déclencher un mauvais appui qui provoquera des compensations pathologiques, des blocages, des douleurs, une baisse de la performance et des lésions à terme. L’ostéopathe, tel un horloger, vérifiera une à une les pièces de cet ensemble, ajustera celles en dysfonction et redonnera ainsi au pied toute sa saine mobilité. Les talalgies, les fasciites plantaires, les épines calcanéennes, les tendinites et d’autres douleurs articulaires sont des motifs de consultation courants en ostéopathie du sport.

Formulaire en ligne

Ce formulaire est à votre disposition pour toute demande d'ordre général.

Téléphone

021 351 25 46

Pour les prises de rendez-vous.

Horaires

Lundi-Vendredi:
7h30-12h30 et 13h30-18h30
Samedi: 9h-17h

Adresse

Place de la Riponne 5
1005 Lausanne